De l’importance de bien s’habiller


Je commencerai par une citation de Sylvain Tesson, de son livre Dans les forêts de Sibérie :

D’où vient le mauvais goût ? Comment le kitsch s’est-il emparé du monde ? La ruée des peuples vers le laid fut le principal phénomène de la mondialisation. Pour s’en convaincre, il suffit de circuler dans une ville chinoise, d’observer les nouveaux codes de décoration de la poste française ou la tenue des touristes. Le mauvais goût est le dénominateur commun de l’Humanité.

Je ne chercherai pas ici à expliquer les causes de ce déclin, même si l’on peut constater un retour en grâce de l’élégance masculine sur Internet. Je tenterai plutôt de vous démontrer l’importance de bien s’habiller au quotidien.

Beaucoup pensent que s’habiller élégamment serait hors de prix. Or, ce cliché est faux, hormis si l’on s’habille chez de “grandes marques” où le prix dépasse souvent la qualité du produit. Il est possible de trouver dans certaines boutiques “discount” ce que l’on appelle des “classiques” ou des “basiques”, pièces par définition indémodables, et qu’ il n’est pas nécessaire de changer à chaque collection si l’on prend soin de ses affaires.

Il est à noter un regain pour le “slow fashion” qui n’a rien de nouveau en terme de mode puisqu’autrefois le vêtement était rare et fait pour durer, ainsi on raccomodait, recousait.

Plus d’excuses : habillons-nous bien

De plus, avec l’apparition des sites de ventes en ligne, où pullulent nombre de pièces d’occasion ou soldée, il n’y a plus d’excuse pour bien s’habiller.

Il convient cependant de réapprendre certains usages, savoir coordoner les vêtements entre eux, et à quelle occasion ils doivent être portés.

Une fois ces usages bien acquis, et que l’on est habillé dignement, on peut en tirer divers avantages, comme d’avoir une plus grande confiance en soi, et même donner confiance aux autres. Comment ? Car c’est un signe extérieur de politesse et de courtoisie.

Certaines personnes peuvent venir spontanément vous adresser la parole. J’irai même plus loin, elle donne du sens et de la profondeur à notre société car le vêtement est hautement signifiant. Il est possible aujourd’hui d’incarner un rôle prestigieux dans une tenue construite ou à l’inverse baigner dans la soupe universelle de l’inconsistance.

Jean de CERCY